Les cerisiers - 1985 - 14 textes signés Guy THOMAS

Après l'album FERRAT 1980 il faudra attendre 5 ans pour voir un nouveau disque de Jean FERRAT.

Dans l'intervalle il faut noter un fait important pour ceux qui s'intéressent aux débuts dans la chanson de Jean FERRAT.

La maison de disque DECCA est rachetée par musidisc. En 1982 cette maison sort un disque de Jean FERRAT qui reprend des enregistrements DECCA de Jean FERRAT, sans l'avertir. C'est l'époque des évenements en Pologne et bien sûr c'est le titre Le Polonais qui apparaît sur la couverture de l'album :

 

A priori rien d'extraordinaire. C'est au verso du disque que deux surprises nous attendent :

 

 

Deux titres inédits : "Les yeux d'Elsa", et  "notre concerto". La chanson " les yeux d'Elsa" est le premier poème d'ARAGOn que FERRAT a mis en musique. C'est andré CLAVEAU qui le premier a enregistré cette chanson (disponible en téléchargement légal sur le site de la FNAC).

Jean FERRAT au début des années 1960 se démène pour essayer de faire connaître ses chansons...il enregistre Ma môme, chez DECCA... à la même époque il enregistre un disque chez RCA (maison de disque "jumelle"  avec DECCA)  un 45 tours 4 titres mais il prend un pseudonyme : Noel FRANCK.

Le 45 tours contient quatre titres : "Près de la rivière enchantée "(paroles de Jean FERRAT, musique de CH VIC), "C'était Noel" (paroles et musique de Jean FERRAT), ces deux chansons donnent par ailleurs lieu à un 45 tours deux titres, "quand la valse est là" - de René Louis LAFORGUE , connu pour Julie la rousse, copain de BRASSENS et disparu très tôt à la fin des années 1960 - et une chanson chantée par de nombreux artistes au début des années 1960 : "notre concerto". ("notre concerto" et "quand la valse est là" font l'objet également d'un 45 tours deux titres).

Notre concerto est bien  un des 4 titres enregistrés en même temps que le 45 tours "ma môme" en 1960. Le 45 tour EP (4 titres) et les deux 45 tours deux titres sont très rares. Les spécialistes pensent que très peu d'exemplaires ont été fabriqués...peu sans doute ont été vendus ...les rares exemplaires circulant ou ayant circulé étant  à mon avis  ceux destinés aux radios...Il n'en demeure pas moins qu'il semble que les enregistrements puissent avoir été conservés..c'est ce que j'espère en tout cas.

Donc des 2 titres inédits sont vendus sur ce disque mais sans l'accord de FERRAT...celui ci l'apprend en découvrant le disque chez un vendeur...Gérard MEYS fait cesser la vente du disque qui en l'état a du se vendre assez peu.

Musidisc remplace ce disque "interdit" par un autre qui est sa copie conforme dans sa présentation, mais c'est le titre Eh l'amour qui est mis en avant :

 

Les deux titres sont remplacés par d'autres "classiques" de la période DECCA :

 

En 1985 Jean FERRAT va consacrer un disque entier aux textes de Guy THOMAS. Celui est un poète du Jura avec qui jean collabore depuis le début des années 1970 ("la leçon buissonnière").

Cela donne un disque très particulier, et le seul auteur, après ARAGON à qui il consacre tout un disque :

 

Pour présenter ses chansons Jean FERRAT sera l'invité de Bernard PIVOT...ou plutôt c'est ce dernier qui sera invité dans la maison de Jean FERRAT pour cette occasion. Vous pouvez retrouver sur le site de l'INA des extraits de cette émission (que les interviews et pas les chansons malheureusement).

 Sur ce disque à mon avis une des plus belles chansons de Jean FERRAT : les cerisiers...mais également d'autres très belles chansons : le chataignier, petit, je ne suis qu'un cri...la porte à droite, charge sévère contre les premières années de gouvernement socialiste et qui fait explicitement référence au virage pris en 1983...

 

La chanson "Je ne suis q'un cri", c'est Francesca Solleville qui enregistra la première cette chanson, quelques années avant Jean FERRAT.

En 2006 Isabelle Aubret a repris la chanson "les cerisiers" dans un émouvante version que je vous recommande, et que vous trouverez sur le CD Isabelle Aubret 2006 :

 

Une chanson écrite par Guy Thomas, "je t'écris du café des roses" en vue de l'album FERRAT 1985 et qui à l'époque a été enregistrée par Jean FERRAT ne fut pas intégrée au disque (C'est Guy thomas en personne qui me l'a expliqué), vous pouvez en trouver la trace sur le site de la SACEM.

 

Commentaires (4)

1. Domi (site web) 10/04/2011

Bonjour,
Il y avait longtemps que je n'étais plus passée sur votre blog...il est vraiment intéressant lorsqu'on aime Jean Ferrat ! et aujourd'hui je tiens à vous laisser un petit lien :
http://blog-domi.over-blog.fr/2440-index.html
Merci pour l'existence de ce blog...Dominique.

2. canale 15/03/2011

Félicitation pour votre site et l'amour que vous portez à Jean Ferrat. Je confesse que j'adore ce chanteur depuis toujours; autant pour ses chansons et ses textes que par ses valeurs d'hommes intégre sans concession. Contrairement à vous, j'ai eu le bonheur de le voir jouer aux boules sur la fameuse place et j'en garde le souvenir d'un homme simple et humble.Je confirme qu'il est important de conserver un coeur d'enfant pour éclairer le chemin de l'adulte que nous sommes ou serons. La vie passe si vite que l'instant que l'on vit est dêjà devenu souvenir. Bonne continuation, bien cordialement.

3. ferratetardeche (site web) 25/09/2010

merci d'être passé également, ce que vous avez écrit et qui illustre si bien "on ne voit pas le temps passer" me touche.

Pierre

4. domi 25/09/2010

Bonjour,
Je vous remercie pour votre passage sur mon blog, cela m'a touchée, je demeure fidèle au chanteur qu'est Jean Ferrat, par exemple j'écoute en ce moment à nouveau "les cerisiers"...et est-il vraiment besoin de guérir de son enfance lorsqu'elle est douce à notre souvenir...Encore merci pour votre com.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau