Son enfance et ses débuts dans la chanson : Les Yeux d'Elsa - 1956

 

 

Jean TENENBAUM, Jean FERRAT est son nom d'artiste, est né à VAUCRESSON en région parisienne le 26 décembre 1930.

 Il est né la même année que Barbara, Jacques BREL né en 1929 fût d’un an son aîné.

Son père est d’origine Russe, son prénom est Mnacha (Il se fait appeler Michel),   Il est né le 15 août 1886 à Ekatermedar (Russie).

 Il est arrivé en France en 1905, son métier est artisan  joaillier. Sa mère est née en France et se prénomme Antoinette. Elle fabrique des fleurs artificielles puis elle s'arrête de travailler pour élever ses quatre enfants.

 

 

 Jean est le dernier de cette famille qui s'installe à Versailles en 1935, il y poursuit ses études au Collège Jules Ferry.

 (voir Sources)

 

 Ses parents aimaient la musique  ce qui prédisposa sans doute le futur grand artiste.

Durant la guerre, son père est déporté par les nazis, comme beaucoup, qui l’ont été avec la complicité des autorités françaises alors au pouvoir. Jean a 11 ou 12 ans lorsque son père lui « fait un signe à la fenêtre, sans savoir que c’est un adieu ».

 

On comprend mieux pourquoi Jean a écrit « Nuit et brouillard », et pourquoi il a eu tant de mal à se guérir de son enfance : son père est décédé le 5 octobre 1942 à Auschwitz...Jean et sa famille ne l'apprendront qu'après la guerre.

 

 

En 1946 Jean interrompt ses études alors qu'il est en classe de seconde. A 16 ans il commence à travailler, et donc à observer les relations sociales entre patrons et ouvriers, la solidarité entre les ouvriers. Il dira plus tard qu'il a "acquis une conscience de classe".

Parallèlement à son travail il continue des études de chimie au conservatoire national des arts et métiers jusqu'en 1951, il n'obtiendra pas le diplôme d'ingénieur car déjà le futur artiste qu'il est prend le dessus sur le reste.

 

A la fin des années 40 il avait déjà rejoint un groupe de Jazz. Cet intérêt pour le jazz on le perçoit plus tard tout au long de son oeuvre musicale, le choix de Alain Gorager comme arrangeur, copain de Boris Vian, n'est donc pas étonnant. A cette époque il est également passioné de théatre.

Il commence, au début des années 50 à jouer de la guitare, très mal au début, selon ses déclarations.

Il passe sa première audition dans le cabaret de la rue de rennes "la rose rouge", cabaret tenu par Nico Patakis : Juliette Gréco, les Frères Jacques y ont fait leurs débuts.

Ferrat chante alors une chanson inspirée de l'affaire Rosenberg qui en 1953 a passionné l'opinion. (notons que l'on retrouve un texte de Ethel Rosenberg dans l'album FERRAT 1979, mis en musique par Jean FERRAT).

Ferrat passe également au Riverside, chez Moineau. Il va par ailleurs faire partie d'un groupe vocal : les Révil's, mais très peu de temps. Rudi Révil va éditer les premières chansons de Jacques BREL.

A cette époque  il choisit un nom d'artiste : Jean LAROCHE, mais ce nom est déjà pris et il doit en changer. En 1954 ou 1955 ) il choisit le nom de Jean FERRAT en observant une carte de France et en y lisant  "saint Jean Cap Ferrat".

 

Le 6 janvier 1955, Jean signe un contrat avec un certain Gilbert Richard, pour venir chanter à Abbeville au cinéma "la Féria" le 26 janvier 1955 (le contrat précise que le transport est assuré en voiture..).

 

 Vous pouvez visionner le contrat ici sur le site de Gilbert Richard :  http://www.gilbertrichard.com/FRANCE/ 

 Vous pouver également lire le témoignage de Gilbert Richard qui évoque comment FERRAT a choisi son nom (la version est légèrement différente des explications que Jean a donné mais  c'est bien la ville de saint Jean cap Ferrat qui a inspiré Jean).

jean a trouvé son nom d'artiste  mais il est encore inconnu.

Il lui reste à découvrir et à se faire découvrir - par- le public. A cette époque les artistes débutent en auditionnant dans les cabarets. Jean passe sa première audition à la Rose Rouge, devant Patakis le patron qui lui fait comprendre qu'il lui faut encore travailler. Il auditionne dans d'autres cabarets, et finira par décrocher un contrat de un mois chez madame LEBRUN à l'échelle de Jacob. 

Susy LEBRUN lui propose alors un contrat de 3 mois en Belgique à Anvers au cours de l'été 1954, il quitte donc son métier de laborantin pour se lancer dans le métier d'artiste.

J'ai trouvé une trace de ce passage de Jean FERRAT en Belgique en dénichant un disque 45 tours  Ronnex référence EP 006x45 qui date de 1957.
Cet EP contient 4 titres : "Anita Rosita Perez", "C'était", " Estramadura" et "j'ai tant d'amour". J'ai fait l'acquisition de ce 45 tours en 2008 sur un site internet.

La chanson Anita Rosita Perez est signée par Van Valden et J. ferrat.

Ferrat, par l'intermédiaire de Jacques Boyer et de Gérard Meys, a confirmé être l'auteur des paroles. Cette chanson n'est référencée nulle part dans les "chansonsgraphies" de Jean FERRAT....

(nota : depuis la mort de Jean FERRAT cet "oubli" a été réparé par Robert Bellaiche de la  la revue Je chante spécial FERRAT de juillet 2010 en premier lieu et par Daniel Pantchenko dans son excellent livre "je ne chante pas pour passer le temps", les auteurs ayant la gentillesse de citer leurs sources)

(J'espère retrouver un jour d'autres chansons tombées dans l'oubli...)

 La chanson  originale est signée  Bob Davidse, pour le  texte, et Van Valden pour la musique, chanson en langue flamande, voici le 45 tours :

  

 

J'ai fait parvenir à Jean FERRAT un enregistrement. Il l'a écouté en présence de Jacques BOYER, et, selon ce que m'en a raconté Natacha EZDRA,  ils ont bien rigolé tous les deux en ré-écoutant cet essai.

A cette Occasion Natacha m'a expliqué que Odile EZDRA sa mère se trouvait à ANVERS en même temps que Jean FERRAT en 1954..et qu'elle n'avait pas le souvenir de cette chanson.

En 1955 ou 1956, Jean FERRAT met en musique un poème de Louis ARAGON : Les yeux d'Elsa.

En fait la musique, était faite depuis lontemps, a expliqué FERRAT, un jour en relisant le poème il se rend compte que cette musique va très bien au texte d'ARAGON.

Un éditeur propose cette chanson à André CLAVEAU, chanteur très populaire à l'époque. André claveau insiste pour enregistrer cette chanson qui pourtant ne correspond pas tout à fait à son répertoire. Pour Ferrat cela marque le vrai début de sa carrière artistique et d'une longue histoire avec les poèmes d'ARAGON.

 

 

Vous pouvez télécharger cette chanson sur FNAC.com, "le coffret aux souvenirs" : http://www.fnacmusic.com/

 

Vous trouverez également dans ce "coffret aux souvenirs" une interview de A. CLAVEAU.

Jean FERRAT chantera les yeux d'Elsa dans les cabarets et enregistrera cette chanson au tout début des années 1960 mais, non satisfait du résultat, ne souhaita pas que la chanson soit gravée sur un disque.

A noter qu'il existe un enregistrement télévisé des yeux d'Elsa par Jean FERRAT datant de 1957, cette séquence a été diffusée lors du vivement dimanche du 13 mars 2011.

En 1982 cet enregistrement sort sur une compilation sans que la maison de disque demande l'avis de Ferrat.  Le disque, qui comporte un autre inédit, mais j'y reviendrai, est alors retiréde la vente à la demande de Gérard Meys et de Jean FERRAT :

 

 Jean FERRAT ne ressortira "les yeux d'Elsa" que beaucoup plus tard en 2002 dans le volume 1 de Ferrat chante Aragon

  En 1956 il rencontre Christine Sèvres, "sa môme", cette rencontre sera très importante pour sa vie artistique. A partir de 1957 il chante dans la plupart des cabarets de la rive gauche et à  la Colombe notamment, crée par Michel Valette en 1954. A son répertoire, "les yeux d'Elsa" bien sûr et des chansons dont on ne connaît pas d'enregistrement : "la vache enragée" (c'est aussi le nom d'un cabaret rive gauche), " la ballade du mari trompé", "je t'aimais tant la belle", et "la crème au chocolat" qui fut enregistrée en 1966 par Claude VINCI :

 

 A la colombe se produit fin 1957 un certain Guy Béart. Les journalistes qui fréquentent cet établissement découvrent Jean Ferrat et Anne Sylvestre qui débute également.

 Au mois d'Août 1958 , Georgie VIENNET sort un 45 tours en interprétant 4 chansons dont une chanson assez peu connue de Jean FERRAT : "Betty de Manchester" (les paroles sont signées RABINIAUX,  un sous préfet, Jean FERRAT signe la musique).

C'est aussi en 1958 que Jean FERRAT sort, au mois de septembre son premier 45 tours chez Vogue. Le disque ne "marche" pas du tout ; l'original de ce 45 tours est donc difficile à trouver, par contre une réédition sort en 1965 - 1966 que l'on peut trouver assez facilement :

Commentaires (24)

1. python nicolas 22/07/2014

Quelle profonde émotion en écoutant Ferrat
la montagne, que serai-je sans toi
un grand poête, un grand homme, humble et droit

2. malroux claude 15/04/2013

je suis encore très touché par la disparition de Jean Ferrat ce grand homme que j'ai eu la chance de rencontrer a mainte reprise boire un pot avec lui. c'est pour moi un vrai camarade qui est parti et qui restera dans ma mémoire. J'aurai aimé venir à ses obsèques mais je n'ai pas pu, mais il faudra bien aller le voir sa dernière demeure ainsi que visiter le musée dont je félicite les personnes qui ont réalisé ce projet ; on ne pouvait faire rien de mieux a jean l'homme de la base, le plus humble, le plus populaire, je pense qu'il aurait été satisfait de voir tout cela

3. pierre 27/10/2011

bonsoir,
Vous avez raison, le côté visuel d'un site, donc la mise en page, est très important. J'ai donc encore beaucoup de travail pour améliorer cela. Merci de votre visite et de vos observations
Pierre

4. Cancel Vivian 27/10/2011

Cher Monsieur,
Suite à un message que vous avez posté sur le mur Facebook de E-monsite, j'ai eu le grand plaisir de découvrir votre site web. J'ai donc pu admirer, tout de même assez vite, votre travail qui récapitule la vie d'un homme bien. Je ne regrettes pas d'être tombé sur un site tel que le votre.
Mais dans un site web, le contenu ne fait pas tout. La mise en page est aussi très importante pour certains. Je vous dis ceci car je pense que le contenu du site est riche, et que si il y avait une amélioration du design de ce site, ainsi que de la mise en page, cela ne pourrait être que mieux. Pour vous car votre site attirerai encore plus de monde, et pour les autres car il est agréable de voir un site avec un design de qualité.
Mon site web n'est pas encore au point non plus, mais j'y travaille de plus en plus. C'est sur que cela prend du temps, mais à mon goût cela en vaut la peine.
Sur ce, je vous souhaite une excellente soirée, et vous remercie pour ce voyage dans la vie de Jean Ferrat

5. parmentier 14/07/2011

merci pour ce merveilleux site Pierre

6. CREUSEVAUT GERARD 08/02/2011

BONJOUR

J'ARRIVE A LA RETRAITE ET JE VAIS REPRENDRE MON ACTIVITE CHANSONS (j'ai chanté pendant 15 ans avec un groupe). AVEC L'AIDE D'UN MUSICIEN QUI ME FAIT DES BANDES SONS JE MET EN PLACE "2 RECITALS" ET JE CHANTERAI SOUS LE PPSEUDO DE JEN PIERRE MORVAN.L'UN S'APPELLERA ,PLEINS CHANTS AVEC JEAN FERRAT OU FIGURERA 18 DE SES CHANSONS ET L'AUTRE RESISTANCE D'HIER ET D'AUJOURD'HUI OU FIGURERA 4 DE SES CHANSONS .MERCI POUR VOTRE TRAVAIL IL EST TRES TRES INTERESSSANT.

JEAN PIERRE MORVAN

7. cerisette (site web) 30/01/2011

j'adore revenir sur ton site , j'en apprend toujours plus , tu ne t'étonneras pas si j'ai représenté ton blog sur le mien aujourd'hui. Bisous

8. ANTON - ALMODIE 03/08/2010

Nous étions à la Réunion, à deux mois du retour définitif en Ardèche.
A la Réunion nous l'entendions souvent chanter, il est aimé sur ce rocher.
Nous espérions avoir le plaisir de le revoir notre copain-l'ami, nous avons pleuré comme beaucoup sa disparition mais il reste dans nos coeurs, avec tous nos souvenirs commun avec lui, et l'ami Jean Saussac.
SALUT A TOI LE POETE, L'ARTISTE, L'HOMME DE COEUR.

9. MARIE-FRANCE Charmes/Rhone 07800 12/06/2010

Que de tristesse à l'annonce du poéte disparu, un homme gentil et tendre, plein d'humour et si simple, comme l'a dit son frére sa voix chaude et grave va nous régaler longtemps. Il a rejoint CH.SEVRES et OURALOU son chien tant aimé. Quel bonheur d'avoir connu ce génie qui avait l'amour des mots. Je pense a lui tous les jours, j'ai la chance de pouvoir aller à ANTRAIGUES trés souvent et il me semble toujours qu'il va arriver sur la plaçe du village, mais non hélas il ne viendra plus et il me manque . Une pensée pour COLETTE son épouse, ne l'oublions pas.

10. beaufrere (site web) 30/05/2010

Bruno océan Beaufère et jean Ferrat eux même sont maintenant mis main dans la main chanter Aragon surtout d'autre chansons comme celle AIMER A PERDRE LA RAISON c'est par cet album que Jean avait mis en oeuvre musicale qe mo et jean avait travailler enssemble sur les poésie de Louis Aragon , surtout Barklay la Montagne et bien d'autre . JEAN L HEUREUX DES MONTAGNES ARDECHOISE ANTRAIGUE SUR VOLAINE Océan

11. collin monique 30/04/2010

Je viens de découvrir votre blog ,et je ne puis résister à l'envie de vous dire combien il est enrichissant quand on admire Jean FERRAT .Alors j'en profite aussi pour manifester l' HORREUR que j'ai éprouvée quand j'ai vu Jean FERRAT faire la couverture de Paris Match .
Lui, qui ironisait sur la presse de bas étage!!!Heureusement,il avait beaucoup d'humour,et il est préférable d'en rire avec lui ,dans la jungle ou dans le zoo.....
L'huma a sorti aussi un numéro spécial, qu'on se le dise !!!!!

12. Girard Monique 02/04/2010

J'aurai souhaité enregistrer l'émission de Michel Drucker dimanche 14 mars 2010. J'aimais énormément Jean Ferrat, l'avais rencontré dans les années 70,mais l'émission était trop belle. Dites-moi comment je peux l'obtenir .J'ai beaucoup de disques , mais ce n'est pas pareil. Merci de ce que vous pourrez faire pour moi. Monique

13. CHANTAL BOUSSETON 02/04/2010

à la lecture de tous ces messages, je me rends compte que je ne suis pas la seule à pleurer autant. J'étais à la Martinique le 13 mars, et depuis mon retour, je visionne toutes les images d'archives sur Internet, et je pleure...

14. Bonhomme Marie France 27/03/2010

Je viens de découvrir ce blog sur Jean Ferrat, merci beaucoup, depuis son décès je suis comme beaucoup, je pleure ! en vrai. J'ai eu la chance de le voir sur la place du village d'Antraigues en novembre 2001 par une belle journée d'automne ensolleillée, Avec mon mari nous l'avions regardé sans oser déranger son intimité , retour chez nous lui lui avons écrit, quelque temps plus tard nous avons reçu une dédicace avec des remerciements. Régulièrement nous consultions l'enveloppe et j'affirme que le vendredi veille de sa mort j'ai eu en tête ses chansons et sa mort ! intèrieurement je me suis dis :- tu es bête pourquoi penses-tu à cela , il est toujours vivant !. Je ne savais pas qu'il était malade. Que les gens soient de droite ou de gauche il a ému toute une nation et au-delà. Comment expliquer ce phénomène de tritesse et d'amour envers lui ? il faut croire que l'invidu a besoin de poésie, d'humanisme. qu'attendez-vous Messieurs de la Télé, de la radio et Messieurs de la politique pour nous offrir de l'humanité ? Marie France

15. Anicette du 80 20/03/2010

J'ai 53 ans et depuis mon enfance, je me berce de vos chansons. Cela fait maintenant une semaine que vous vous en êtes allé et vous nous manquez déjà. La connaissance d'amis en Hte Savoie et un séjour de plusieurs années en Isère m'ont fait prendre toute la mesure de "La Montagne" que je ne me lasse pas d'écouter. Aujourd'hui, je suis sûre que vous avez retrouvé dans l'au-delà ceux qui vous sont chers et parmi eux votre ami à 4 pattes OURAL OURALOU à qui vous avez dédié cette magnifique chanson du même nom.
Merci encore pour toutes ces belles chansons "engagées", témoin de notre temps ! Bravo l'artiste, nous serons très nombreux à continuer à penser à vous et à fredonner vos paroles.
Anicette

16. Pascaline 17/03/2010

j'ai 38ans,et j'adorais le poète,l homme engagé et la simplicité de ce grand homme.J'ai eu la chance de le rencontrer dans son village d'Ardèche à un moment de ma vie où je me sentais si perdue dans ce monde matérialiste.Quelques mots d'humanité, de fraternité échangés et je suis partie plus sereine..Aujourd'hui c'est nous tous qui devons continuer la lutte pour un monde meilleur..
La rencontre avec Mr ferrat m'a permis de savoir qu'il existait des gens vrais et bons!Depuis sa disparition je ne fais que pleurer..pleurer de ne pas rencontrer des hommes aussi "beaux"..mais il me reste la plume,le coeur pour y croire et la foi pour m'aider à les trouver...

17. jean paul du 28 16/03/2010

c'est avec une joie profonde que je découvre ton site et de la tristesse de te voir partir,le grand poète que tu étais restera dans mon coeur, merci pour toutes tes belle chansons que j'ai tant aimé.

18. marie 16/03/2010

aujurd'hui je suis très abimée par le départ de M.Jean Ferrat, je ne fais que pleurer, j'ai planter un chataignier dans mon jardin avant ses funairailles ainsi je vais penser chaque jour à vous mon cher poëte , vous avez accompagné mon cher Jean toute ma famille depuis mon enfance , et j'ai 57 ans c'est pour vous dire ,
le 13 je rentrai de mon travail et en route j'ai ouvert la radio , il y avait une superbe chanson, la montagne,
j'ai chanté de toutes mes forces dans la voiture j'étais heureuse, j'arrive sur mon parking et mon voisin me salut , il avance vers moi et me dit Jean Ferrat est mort,
j'ai hurlé je lui est dit non non non arrête et il a reculé de 2 pas et la je me suis dit non pourquoi tu nous quittes un si beau jour et je suis rentrée chez moi et depuis je pleure mon poëte disparu j'ai hate d'etre en vacances pour venir vous saluez dans votre magnifique village en attendant demain je vais imprimer et mettre dans mon album de famille une belle photo de vous, merci pour votre oeuvre, merci pour l'homme que vous étiez, merci d'avoir été vous même pendant toute votre vie, les oiseaux chantent et je sais que vous reposez en paix auprés de votre famille, bon repos , vous n'étes pas loin de nous tous , je sais , juste à côté de nous c'est tout, à bientôt mon cher poëte,,, que la montagne est belle ,,, la femme est l'avenir de l'homme ++++++ bravo de tout mon coeur meutri
marie

19. michel de Haute Loire 17/12/2009

merci pour toutes ces infos sur notre ami chanteur, homme qui chante, comme disait son voisin Félicien!

20. Patricia Guenot 08/11/2009

Merci à vous pour cet hommage à Jean.
Je l 'ai découvert sous un autre aspect.
Que du bonheur !
il n 'ai pas suffisamment entendu sur les ondes quel dommage.
bonne continuation
¨Patricia

21. BAYLE 07/09/2009

vous êtes le plus grand artiste que je connaisse.

22. Bayle 07/09/2009

Jevous ai debuté avec zizi alalambra maurice chevallier vous êtes un grand artiste.Roger BAYLE à OBJAT 19130

23. Patounette (site web) 05/09/2009

Merci Pierre d'être passé sur mon blog,sans ça, je n'aurais peut être pas découvert votre site .
Merci de nous faire découvrir la vie et les chansons de ce grand Monsieur qu'est Jean Ferrat...
Bon W.E
Pat

24. samia lamine (site web) 15/05/2009

Bonsoir Pierre.

Je découvre avec joie ton site où je viendrai me ressourcer.

Bonne soirée.
samia.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau