Les premières chansons diffusées auprès du grand public : Ma Môme - Décembre 1960

Christine Sèvres, "Sa môme" :

 

  (extrait revue "Je chante")

 

Christine SEVRES,   est née Jacqueline, Christine BOISSONNET  le 25 mars 1931 rue Saint - Jacques à  PARIS.

 

Très jeune elle est attirée vers une carrière de comédienne. Elle apprend assez jeune  le piano et le chant lyrique.

Vers 1947 elle est attirée par Saint Germain des Prés, à cette époque elle ne joue pas la comédie et elle ne chante pas mais elle écrit.

Plus tard dans les années 1950 elle joue des pièces de théâtre et prend des cours de comédie.

Pour élever sa fille, Véronique Estel, elle doit travailler : mannequin ; barmaid, dessinatrice industrielle, secrétaire d’écrivains, …au milieu de ces années 50 elle est employée de bureau pendant deux ans et demi.

 Un jour , en 1955 ou 1956,  elle prend la décision de changer de vie et se lance dans la carrière artistique. Elle débute comme chanteuse au cheval d’or.

 C’est en 1956 qu’elle rencontre Jean FERRAT...

 (extrait revue "Je chante")

 ... et elle le chante.  

Elle est , hors André Claveau, une des premières à chanter les chansons de Jean FERRAT : « l’homme sandwich », « Betty de Manchester » .

Quelques années plus tard, Jean FERRAT lui écrit une très belle chanson " tu es venu", chanson qui raconte l'errance d'une jeune femme dans Paris... Cette rencontre est à mon avis est la première rencontre importante de FERRAT .  En effet en 1958 Christine Sèvres se présente à Gérard MEYS, alors employé aux éditions TUTTI - Filiale de Philipps - , elle est accompagnée de Bernard DIMEY.  Gérard MEYS est intrigué par Christine SEVRES et il s'interesse à certaines chansons qu'elle chante qui sont composées par Jean FERRAT. Il décide alors d'aller voir Jean sur scène. Nous sommes en 1959. Il est séduit par l'interprète et par le créateur  qu'est déjà FERRAT.

En 1959 toujours FERRAT compose une musique sur un texte de Pierre FRACHET : "regarde toi paname". PHilippe CLAY, jeune chanteur en vogue reprend ce titre sur un 45 tours sorti cette année là :

 

Gérard MEYS  convaincu du talent de Jean FERRAT, essaie alors de le faire entrer chez Philipps, mais il essuie un refus de la direction. Gérard MEYS insiste alors pour s'occuper de la carrière artistique de FERRAT...il s'en occupe encore en 2009.

En 1960, FERRAT est engagé chez DECCA qui sera la maison de disques de ses premiers succès. Il est engagé par Daniel FILIPACCHI qui est à l'époque directeur chez DECCA et chez RCA. Chez DECCA, Gérard MEYS est directeur artistique de Jean.

Toujours lors de cette année 1960, Pierre FRACHET propose un texte à FERRAT qui la met en musique : ma môme.

Sur ce deuxième 45 tours figurent deux autres chansons écrites par Pierre FRACHET et mises en musiques par FERRAT : "l'éloge du célibat" et "regarde toi paname".

La quatrième chanson est un texte de Ferrat, sur une musique de CH VIC : "FEDERICO GARCIA LORCA". Lors de son audition chez DECCA, Ferrat la chante devant Daniel FILIPACCHI, celui ci ne comprend rien à la chanson ou du moins n'est pas sensible au texte mais décide d'engager FERRAT et Gérard MEYS.

Dans cette chanson FERRAT rend hommage au poète espagnol assassiné à l'âge de 38 ans en 1936 par les partisans de FRANCO.

L'année 1960 est importante : "FEDERICO GARCIA LORCA" est reprise par une jeune interprète Danielle REY qui reprend sur le même 45 tours (que je recherche, vous pouvez voir la photographie de la pochette sur le site de Bernard) la chanson "Laura , laura".  André Claveau, reprend également la même année (le disque est sorti en janvier 1961) cette chanson :

 

Pierre Frachet écrira un autre texte mis en musique par jean FERRAT. Christine SEVRES en 1960 participe à un disque collectif intitulé "Paris Rive Gauche". Sur ce 25 centimètres elle chante trois chansons dont  "la marche prénuptiale",  texte  de FRACHET et musique de FERRAT.

Pierre FRACHET enregistre également la chanson :

  Ma mome est un grand succès radiophonique de FERRAT. Mais à son grand désespoir, le  disque 45 tours ne se vend pas. Mais qu'importe J FERRAT s'est fait connaître du grand public,  il est chanté par quelques interprètes, à cette époque cela contribue à la notoriété. 

 

 Zizi Jeanmaire lui permettra de faire son apprentissage du Music Hall et  Il faudra une autre rencontre avec une toute jeune femme, Thérèse Coquerelle,  plus connue sous le nom de Isabelle Aubret, pour que vienne le succès.

Toujours en 1960 Jean FERRAT qui essaie toujours de devenir chanteur enregistre un disque chez RCA sous le pseudonyme de Noel FRANK. Sur ce 45 tours figure quatre chansons : "cétait Noel", signé J FERRAT, "près de la rivière enchantée", texte de Ferrat et musique de CH VIC, "notre concerto"  et "quand la valse est là".

Notre concerto est l'oeuvre de Jean BROUSSOLLE (compagnon de la chanson), "Quand la valse est là" est l'oeuvre de RL LAFFORGUE ami de BRASSENS, auteur de "julie la rousse" et trop tôt disparu à la fin des années 60.

Ce disque est introuvable, la chanson "près de la rivière enchantée" a été enregistrée par Renée LEBAS, j'ai pu me procurer le 45 tours, sans la pochette originale, que vous pouvez consulter sur le fameux site de Bernard consacré aux interprètes de FERRAT.

Cette chanson je la trouve très représentative du côté "fantaisiste" de FERRAT que j'aime beaucoup.

Une jeune artiste, Christiane LASQUIN, qui plus tard chantera des chansons pour enfants, enregistre une version féminine de ma mome (ta mome) et deux enfants au soleil :

Cette chanson de FERRAT est reprise en fond sonore dans une scène du film "vivre sa vie" de Jean Luc GODARD. Dans cet extrait anna KARINA écoute la chanson et observe, Jean FERRAT joue une petit scène...histoire sans paroles, puis quelques mots en fin de séquence :

Commentaires (26)

1. BLONDEAU 27/10/2016

Parmi les nombreux interprètes de Jean Ferrat, je vous recommande Vincent FAUCHEUX.
Vincent, instituteur, maire du petit village de St Georges sur la Prée, 18100, offre sa voix d'or aux chansons de notre Jean.
Avec Etienne Maneuvrier à la guitare et Mélanie à la flute traversière ils se produisent dans tous le centre de la France.
Vincent, lui même auteur compositeur, interprète Aragon et viens de créer un tours de chant sur le thème "1936 ...en chansons " une merveille.

2. Girboux 01/01/2016

Je suis née en 1950 en 1969 nous avons brosse une journée de cours il faisait beau nous avon été acheté un disque de jean ferrât et nous l avons écouté allongées dehors toute l après midi c était magique

3. Sylvain Wan Kerkhove 02/10/2014

Merci monsieur jean ferrat pour toute ces belles chansons qui pris une grande place dans ma vie
Encore merci jean

4. SASSIER Eliane 10/04/2014

Grâce à vous Monsieur Ferrat j'ai pu rendre un hommage vibrant à mon époux décédé le mois dernier. Votre chanson "je ne suis qu'un cri" illustrait tant mon bien-aimé que les murs du cimetière et tous les gens qui étaient venu lui dire un dernier adieu se souviendront longtemps de votre chaleureuse voix qui envahissait nos coeurs et j'ai pu alors me tenir la tête haute. Merci.

5. frappier 06/07/2012

ferrat le magnifique

6. REYT Rémi 29/10/2011

Je souhaite beaucoup être en contact avec Véronique Estel, fille de Christine Sèvres. Merci d'avance !

7. José 20/03/2011

Bonjour,
D'abord merci et bravo pour le site, connaisseur et passionné.
Une question svp, aux connaisseurs justement, à propos d'une chanson qui me pose énigme : "Je ne puis vivre que de toi". Sortie sur le CD n°1 de l'intégrale Temey comme "reprises" des premières chansons, mais reprise de quoi, de quand ? Je ne trouve aucune trace ailleurs, ni en 45 T ni en albums. Le copyright est pourtant de 1961, mais sur quel disque d'origine ?
Quelqu'un pourrait-il m'éclairer svp ? Grand merci d'avance !

8. Jacques Viot 20/06/2010

Je n'ai pas la faculté que tu avais pour exprimer les sentiments, mais par ma voix, je continuerais à faire entendre la tienne au travers de tes chansons.
Amusicalement

9. Mireille Guitton 11/06/2010

Jean Ferrat est le joyau de la France qu'il a si bien chantée. Ses textes sont d'une beauté sublime et son interprétation aussi subtile qu'essentielle à la force de ses paroles. Je pense également que Gérard Meys et Alain Goraguer ont sublimé cet immense artiste, un seul regret : ne pas avoir rencontré cet homme si rare.

10. anita 04/05/2010

n ayant pas la télévision à la maison ç est dans un pensionnat à l àge de 15 ans que j ai mis un visage sur de si beaux tèxtes . merçi cher jean ferrat. que votre repos soit doux comme votre coeur fût bon.de l autre coté des nuages continuer à chanter pour tous ceux qui vous ont tant aimé.je ne vous oublirai jamais

11. hourrahjean 12/04/2010

mon ami"tu aurais pu vivre encore un peu"car "que serais je sans toi" qui nous a apporté "un air de liberté" .
je te dis juste a bientot
edmond

12. jacqueline 05/04/2010

Quel vide dans nos coeur depuis que vous nous avez quitté. Rien que de savoir que vous viviez dans notre monde était rassurant. Ce qui l'est aussi c'est de voir que tant de gens vous regrettent donc on peut imaginer qu'il y a beaucoup d'autres êtres purs et généreux sur notre bonne terre. enfin il nous reste votre jolie voix et vos beaux textes.

13. lehours 28/03/2010

merci Monsieur Ferrat

14. bastien 25/03/2010

AMITIES .

15. isabelle 24/03/2010

des lecons de vie toutes ses chansons merci l'inimitable

16. mattmann.l 22/03/2010

bonjour.J'ai trouvé dans un vide grenier,parmi
des vieux papiers,un texte avec musique d'une
chanson apparement inedite de Ferrat.
Après verification,je suis tenté d'en faire don pour la postérité de Jean. Lucien(Papylu)
le 22.03.2010.

17. M.C. 22/03/2010

Très joli blog !
Dans tous les hommages rendus à Jean Ferrat, une chanson passe presque inaperçue : le châtaignier. Pourtant, l'arbre emblématique de l'Ardèche, son arbre de vie, est si bien décrit dans cette chanson !

18. Denise 20/03/2010

C'est toujours l'émotion qui prime en écoutant Ferrat. La douceur et la chaleur de sa voix seront inoubliables. Ses textes toujours justes sans être agressifs ont su révéler les consciences. Il sera toujours là gràce à son oeuvre, sa gentillesse et sa simplicité

19. LACROIX 19/03/2010

Attristée par ton départ, mais pas adieux car tes chansons resteront à jamais gravées dans mon coeur; en les écoutant tu seras toujours parmi nous. Tu as bercé mon enfance et je suis une inconditionnelle de tes textes. Merci pour tout et bon voyage au paradis "DES GRANDS ARTISTES", cette place tu l'as mérite. BABETTE

20. Mr et Mme LOUIS pATRICK 16/03/2010

Nous sommes très attristés par ton départ mais pour nous tu es toujours dans nos coeurs et nous écouterons tes CD, plus triste, mais heureux d'écouter tes messages. Merci pour ta fidélité, ta générosité pour le monde ouvrier.
Tu es toujours avec nous.
Patrick et Martine

21. samson 15/03/2010

Tu as toujours été un pur merci pour tout

22. GGBreizh 15/03/2010


Nuit et brouillard est, pour moi, l'une des plus belles chansons du répertoire français. Merci pour tout Monsieur Ferrat.

23. Luis Heredia Gonzalo 15/03/2010

Adieu Jean, camarade troubadour engagé. Mon coeur se réchauffe et se révolte toujours avec tes chansons.

24. jocelyne 14/03/2010

ADIEU MONSIEUR LE POETE DES ANGES VOUS ATTENDE POUR LE PARADIS CELUI QUE VOUS REVIEZ

25. Jacky.MACHNICKI 14/03/2010

ADIEU L'AMI JE TE REGRETTE DEJA MAIS TU ME

LAISSES UN TRES BEAU SOUVENIR TES CHANSONS

MES MEILLEURS PENSEES

26. arachnimodo (site web) 13/03/2010

Le texte de "Ma Môme" est-il réellement de Pierre FRACHET ? où d'un guitariste amateur chantant dans les petites boîtes ou restos qui m'a autrefois affirmé en être l'auteur...

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau